Le bureau exécutif de l’Association des Guinéens de Washington DC, Maryland et de la Virginie (AGDMV) a organisé le Dimanche 12 Février 2017 un colloque sur l’immigration dans les locaux de Takoma Park Middle School situe dans le plein centre de Maryland. Les avocats spécialisés dans ce domaine et la police ont participé à ce colloque pour éduquer les membres de la communauté sur leurs droits et devoirs en tant qu’immigrants sur le territoire américain.
A l’entame du colloque, l’honneur est revenu au Président de la communauté guinéenne de la métropole de Washington Mr. Saloumba Chérif de souhaiter la bienvenue à ses invités et aux membres de la communauté. Le Président a fait une présentation de la situation actuelle des immigrants guinéens aux Etats-Unis. Il a partagé les données obtenues récemment auprès de la représentation diplomatique de la Guinée à Washington DC. Selon ces données, 2142 guinéens sont actuellement dans le collimateur de la justice américaine. Parmi ces 2142, un peu plus de 500 personnes ont reçu des ordres de quitter le territoire américain. Saloumba Chérif a insisté sur le fait que les autorités américaines aient classifiés 55 personnes pour une déportation immédiate. Il a expliqué les démarches entreprises par l’ambassade de Guinée à Washington à ce niveau. Il a aussi attiré l’attention de l’audience sur l’immigration clandestine de nos compatriotes à partir de la frontière Mexique et Texas ou récemment un nombre important de Guinéens ont été arrêtés. Pour terminer, le Président de la communauté, Mr Saloumba Cherif a salué les efforts fournis par l’Ambassadeur Mamady Condé et les relations de travail qui existent entre son bureau et l’ambassade. Il a appelé nos compatriotes au respect des lois américaines et leurs a rassuré que son bureau fera tout pour défendre les intérêts de tous les Guinéens de DMV. Il leurs à demander d’être vigilant et de contacter le bureau en cas d‘urgence. Il a informé la communauté que le bureau a engagé un groupe d’avocats prêt à assister tout membre de la communauté.
Apres l’intervention de Mr. Saloumba Cherif, fut le tour des spécialistes de se succéder au podium. La première intervenante Mme Stephanie Joseph, avocate spécialisée dans la défense publique dans la ville de Montgomery a maryland et aussi Vice-présidente de la section de l’organisation « Union de la Liberté Civile Américaine » communément appelée ACLU de l’état du Maryland qui a expliqué à l’audience les droits qui sont garantis sous la constitution américaine et comment les immigrants sont protégés par ces lois. Elle a donné d’amples exemples sur comment les immigrants peuvent réclamer leurs droits et a terminé son intervention par une série de questions réponses avec l’audience.
Mme Joseph fut suivit par Mr Mohamed Magassouba, officier de police de la commune de Prince George à Maryland. Mr. Magassouba a parlé des relations qui existent entre la police et le service d’immigration. Il a expliqué comment se comporter quand on est arrêté par la police et qu’est-ce qu’il faut faire pour éviter d’être arrêté. Il a appelé ses compatriotes au respect des lois et d’éviter les fraudes qui pourront créer des ennuis dans le futur et a répondu aux questions de l’audience.
Mme Bernadette Kamara qui est une spécialiste des problèmes psychiatriques a suivi avec un exposé sur comment les familles concernées par ce problème d’immigration peuvent être affectées mentalement. Elle a expliqué comment les gens peuvent développer ces problèmes psychiatriques et comment recevoir les aides qui sont disponibles pour tout le monde.
Les deux dernières intervenantes furent Mme Fatmata Barrie et Loide Jorge qui sont toutes deux des avocates d’immigration qui ont expliqué en détail l’ordre exécutif qui a été signé par le Président Trump et comment ça affecte les immigrants qui sont sur le territoire américain. Elles ont expliqué comment les sans-papiers peuvent régulariser leurs situations s’il y a possibilité et encourager les détenteurs de cartes vertes à appliquer pour la nationalité immédiatement s’ils sont éligibles. Elles ont parlé de la réalité que les immigrants vivent aujourd’hui aux Etats-Unis et ont expliqué à l’audience pourquoi et comment choisir un avocat de l’immigration et aussi comment se comporter quand la police d’immigration t’arrête où te rend visite soit à ton lieu de travail ou à ton domicile. Ces avocates ont d’ailleurs partagé des brochures qui contiennent les informations des avocats reconnus par le service d’immigration et certifié par l’état de Maryland qui peuvent assister gratuitement toute personne en besoin.
La cérémonie a pris fin par une série de questions/réponses entre ces avocates et l’audience. L’audience a apprécié cette rencontre et a souhaité qu’il ait beaucoup plus de rencontres de ce genre pour le bénéfice de la communauté.

Photos de l’evenement: